Septembre 2015

Led Zeppelin – Physical Graffiti: Édition Deluxe

Physical Graffiti, c'est un voyage de réflexion de 55 minutes à travers les méandres du plus ambitieux des albums de Led Zeppelin sur le plan stylistique, commercialisée sous forme de double album à sa sortie en 1975. La nouvelle Édition Deluxe propose sept titres supplémentaires déterrés des archives du groupe. Mais attention, vous risquez de devenir accro. Sachant que l'album d'origine se composait largement de chutes d'enregistrements en studio remontant jusqu'aux années 1970, le fait qu'un plus grand nombre de titres bonus n'ait pas été publié peut surprendre. Jimmy Page, guitariste de Led Zep et producteur de l'album d'origine, l'a remasterisé sans omettre de lui ajouter une bonne note d'améliorations toute en subtilité musicale et d'éblouissantes caractéristiques acoustiques.

La version remasterisée est disponible sur CD, vinyle et sous forme de téléchargement numérique haute résolution, 96kHz/24 bits. Page n'a quasiment pas touché à la texture musicale de l'album. Et il a bien fait. Du haut de sa quarantaine de double album épique, Physical Graffiti a bien vieilli. Après tout, à quoi bon réparer ce qui n'est pas cassé. La vraie valeur de cette version remasterisée provient des améliorations acoustiques consécutives à 40 ans d'évolution technologique des studios d'enregistrement.  Comparé à la version d'origine, l'album remasterisé bourdonne de vie et de dynamisme. Prenons par exemple les 30 premières secondes du titre « Houses of the Holy ». Des coups de cymbale évanescents répondent à la batterie vive et incisive de John Bonham. Tristement célèbre, la pédale de grosse-caisse grince dans toute sa splendeur. L'interaction saccadée entre Bonham et le bassiste John Paul Jones est tout bonnement palpable. L'enregistrement d'origine sonne triste, sans éclat et assourdi par rapport à cette nouvelle version. Les cors du titre « Kashmir » se distinguent vraiment et renforcent la texture de la partie orchestrale du morceau. Le génie et l'instinct musical de Page sont particulièrement évidents pendant les deux minutes du morceau intitulé « Bron-Yr-Aur ». Chaque note est saisie au vol, au fil du va-et-vient de la main experte de l'artiste sur les barrettes de sa guitare acoustique.

Physical Graffiti couvre une multitude de genres, du blues au country, en passant par le hard rock. L'influence des pays asiatiques n'en est pas moins apparente. Le titre « Trampled Under Foot » vous offre même une petite touche de funk.  Et d'une manière ou d'une autre, tout comme pour l'album blanc des Beatles, tout tient la route ! Si vous ne l'avez pas déjà, faites-vous plaisir et procurez-vous l'Édition Deluxe, dans n'importe quel format. Et même si c'est votre 2ème, votre 3ème ou votre 4ème copie, n'hésitez pas une seconde.

Blog Category 
Music + Movie Recommendations

Posted by Chris Trojnar - Directeur régional des ventes Sud (USA)

Country / Language Selector

Country / Language Selector

Please select your destination and language below:

Rotel Newsletter

Please provide us with your email address to get the latest news in sound technology and products. Sign up for the Rotel Newsletter today!